LEADER

Pour le développement de la campagne, les principes LEADER, qui stimulent le potentiel local en reliant les différents sujets agissant dans l’espace de camapagne, représentent une particulièrement bonne méthode. Les groupes locaux d’action profitant du principe Leader complètent convenablement l’autogestion locale.

La situation économique faible de différentes communes de campagne et le besoin de s’aider réciproquement mènent à la coopération des communes dans le cadre des territoires de campagne et la naissance des partenariats locaux des sujets qui agissent en province. Depuis 1998, le programme de reconstruction de la province s’est orienté vers le développement de la coopération des communes. En République Tchèque, les stratégies de développement des micro-régions de camapagne représentent une manière déjà éprouvée de la conception, réalisation et administration des activités menant au développement social et économique d’un certain domaine.

La République Tchèque a des spécifiques determinés par son dveloppement historique, structure d‘habitat, densité de population et communication et par le caractère de l’économique locale. Ce qui est aussi un spécifique particulier c’est la structure socioéconomique de la population à la camapagne qui est marquée par les changements sociopolitiques d’après-guerre et par un déplacement de population, son veillissement à la campagne, destruction de la grande production agricole, transformation de la campagne suburbaine et dans la dernière époque, par l’approfondissement des différences entre les milieux de campagne et de ville.

Ce qui est aussi important ce sont les expériences de plusieures années des communes, alliances des communes et des groupes locaux d’action avec la programmation du développement et avec la préparation et la réalisation des projets (POV, SAPARD, LEADER ČR, PO Développement de campagne et agriculture multifonctionnelle). Pour le développement actif des groupes locaux d’action, un soutient mutuel est nécessaire est cela par l’information passive (Internet – création du portail MAS) ou bien active (séminaires, négociations de travail, actions sociales communes). Il faut apprendre MAS à s’orienter aussi à d’autres resources possibles, par ex. resources privées du territoire de MAS, programmes de subventions des régions et les autres. Il faut créer un système de l’éducation systématique des membres de MAS dans le domaine du management et de l’administration, sélection des projets, travail avec le public, monitoring des projets et ainsi de suite.

Les principes de Leader représentent une particulièrement bonne méthode pour le développement de campagne, car ils mènent aux effets positifs émanant de l’alliance de différents sujets qui agissent dans le milieu de campagne. Les groupes locaux d’action utilisant le principe Leader ne sont pas le contraire de l’autogestion locale mais ils la complètent convenablement dans l’effort de la reconstruction et du développement des communes et contribuent aussi au développement de l’agriculture et au soin à la nature et au paysage.

Leader comme méthode de travail et de communication
● mobilise des sujets locaux pour q’ils se rendent compte des problèmes de leurs régions et commencent à s’occuper de son avenir,
● son approche au développement territorial est décentralisé, intégré et applique le principe „de bas en haut“,
● par l’échange et la transmission des échanges et par la création des réseaux, il ouvre des espaces de camapgne à d’autres régions,
● est capable de prendre en considération des activités de petite étendue, car pour les demandeurs de petits projets, il y a des experts administratifs, spécialisés et financiers (animateurs du territoire, facilitateurs, conseilers, administrateurs…) à leur disposition.

La connaissance positive des programmes, qui ont utilisé la méthode Leader jusqu’à cette époque, est la réalité que les groupe locaux d’action se rendent compte pleinement la nécessité de la création des réservoirs des projets de qualité dans l’intérêt de l’utilisation et l’appréciation des spécifiques locales comme la préparation pour la nouvelle époque de programme de l’UE 2007 à 2013 et l’utilisation réelle du Fons Européen d’Agriculture pour le Développement de la Camapagne comme un outil de la Politique Agricole Commune de l’UE.

Malgré les expériences de courte durée avec la méthode Leader en République Tchèque, il est possible de mentienner que les résultats existants ont montré son caractère extraordinaire et l’apport exceptionnel pour le développement des micro-régions de campagne. Dans les conditions de la République Tchèque où la manière de pensée orientée vers la gestion centrale d’autrefois, avec la limitation des initiatives locales et individuelles, souvent réside, cette nouvelle méthode représente un élément innovatif qui, au niveau local, offre assez d’espaces pour un engagement actif de tous les sujets de camapgne dans le développement de la micro-région, y compris la canalisation de la responsabilité sur les résultats de cette activité au niveau local.

 
© 2004 - 2018 Posázaví o.p.s.
Nous utilisons le système de publication Apollo